Les levadas sont des canaux d’eau étroits, construits par l’homme au fil des siècles, pour l’irrigation des zones d’accès difficiles de l’île de Madère.

Il y a plus de 200 canaux, qui couvrent 2500 km et des dizaines d’itinéraires recommandés ! C’est l’une des principales attractions de Madère, très recherchée par les amoureux de la nature, qui visitent cette destination pour faire de la randonnée.

Les levadas se trouvent dans plusieurs zones de Madère et mènent à des paysages paradisiaques, nombre d’entre elles au cœur de la forêt de Laurissilva, site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est impossible de demeurer indifférent à la beauté du paysage – les vallées, la forêt, le ciel bleu, la mer, l’air pur, l’odeur de la terre humide, la brume, la mousse, les fleurs, les oiseaux et le soleil qui brille à travers les arbres éclairant leurs troncs, le ruissellement de l’eau, qui doucement nous berce, à chaque pas.

Il existe plusieurs agences d’animation touristique qui organisent des visites guidées dans les levadas à Madère. Les levadas ont différents niveaux de difficulté, nous suggérons donc les parcours accompagnés par des professionnels.

Découvrez 3 des plus spectaculaires levadas de Madère. Si vous aimez la nature, ne ratez pas l’opportunité de faire au moins une de ces randonnées lors de votre visite à Madère.

 

Levada située à Santana, à près de 900 mètres d’altitude. Parcours d’environ 6,5 km (2h30 environ) depuis Queimadas jusqu’à Lagoa do Caldeirão Verde. Cet itinéraire passe par 4 tunnels, l’un d’eux un peu plus long (5 à 7 minutes à traverser), appelé  » Quebra-cabeças » (casse-tête), vu qu’il nous oblige à marcher accroupis (il est conseillé d’être muni de lanternes).

Il y a des millions d’années, il y avait un volcan en activité (aujourd’hui éteint) dans cette zone actuellement entièrement couverte de végétation verdoyante et luxuriante, où se tient une belle cascade d’environ 100 mètres de long, qui porte le nom de « Caldeirão Verde » (Chaudron vert).

 

 

C’est également une bonne occasion pour visiter la plus grande maison au toit de chaume de Madère, « Casa das Queimadas « . Certaines agences de tourisme optent pour le même parcours au retour ou choisissent un autre itinéraire, par exemple vers la localité de Ilha, comme le fait MB Tours.

 

En 1855, les levadas de Rabaçal permettaient le passage des eaux du nord vers le sud de l’île. La cascade de Risco à Rabaçal fut l’une des premières attractions touristiques de cette région et sa beauté spectaculaire demeure intacte jusqu’à nos jours.

 

 

Les levadas de Rabaçal sont situées à Calheta, à environ 1000 mètres d’altitude. La Levada das 25 Fontes est l’une des plus connues et s’étend sur environ 4,6 km (environ 3 heures). Le magnifique étang de 25 Fontes est la destination souhaitée. Résultat de la chute d’eaux provenant de Paúl da Serra qui, en descendant les rochers, forment prés de 25 fontaines. Ceci est juste un des nombreux itinéraires disponibles dans la région de Rabaçal. Il existe des agences touristiques comme Hit the Road Madeira, qui réalisent des visites guidées à ces levadas.

 

La levada dos Balcões est très accessible (à peine 15 km de Funchal) et présente un niveau de difficulté bas. Le parcours d’environ 1,5 km commence à Estrada E.R.103, Ribeiro Frio, et se termine dans le mirador de Balcões, à 800 mètres d’altitude.

 

 

Cette levada est une excellente occasion d’apercevoir certains des oiseaux les plus emblématiques de Madère, tels que le pinson (Fringilla coelebs maderensis), la bergeronnette (Motacilla cinerea schmitzi) ou le merle noir (Turdus merula cabreae), qui survolent la magnifique vallée de Ribeira da Metade. Si vous souhaitez faire cette visite en compagnie d’un guide, vous pouvez contacter les agences d’animation touristique de la région.

 

Parcourir une levada, c’est se procurer du bien-être, en contact avec la nature. Oubliez les soucis et vivez une expérience mémorable dans une levada de Madère.

Outre les itinéraires ici présentés, il en existe d’autres. En savoir plus sur certains de ces itinéraires ici.