Meilleure île d’Europe 2018+ info
Continuez à découvrir

C’est l’un des plus beaux trésors naturels, vieux d’environ 20 millions d’années ! Elle est grandiose et exotique, avec un manteau vert de mousse et de lichens, qui entoure les troncs d’arbres et les rochers, dans une brume magique et séduisante.

 

On peut l’observer dans des zones restreintes de la Macaronésie (Madère, Açores, Canaries et Cap-Vert) où elle a survécu à la période glaciaire et a été déclarée par l’UNESCO Patrimoine de l’Humanité en 1999. C’est dans l’île de Madère qu’elle a la plus grande expression, occupant une surface d’environ 20 % du territoire, principalement sur la côte nord, notamment dans le parc forestier de Queimadas, Fanal, Rabaçal, Chão dos Louros et Chão da Ribeira.

 

Elle comprend des arbres tels que le laurier (Laurus novocanariensis), le tilde (Ocotea foetens), le laurier de Ténériffe (Apollonias barbujana), le laurier royal (Persea indica) et le Clèthre arbustif (Clethra arborea), et des fleurs telles que les orchidées de montagne (Dactylorhiza foliosa), les géraniums (Geranium maderense) et les echiums blancs (Echium candicans).

 

Les principaux semeurs des arbres de la Forêt Laurissilva est le pigeon de Trocaz (Columba trocaz), et le roitelet de Madère (Regulus madeirensis).